Lamour Du Web. Rencontres numériques à Lorient

Lorient Technopole organise, mercredi, ses rencontres numériques. Un rendez-vous annuel, incontournable pour tous les acteurs du web de l’ouest qui apporteront un éclairage sur les tendances à venir. Un salon du digital unique au pays de Lorient et auquel Lamour Du Web participe pour la seconde année, histoire de montrer son savoir-faire et de rencontrer les porteurs de projet.

75 m² de bureaux loués dans le bâtiment principal du pôle Technellys, à la Montagne du Salut (Lanester) pour la facilité d’accès ; cinq jeunes qui en veulent ; une moyenne d’âge de même pas la trentaine et une « niaque » d’enfer… En un an et demi, Lamour Du Web a fait sa place sur internet, qui est son terrain de jeu, avec comme accroche, tout ce qui concerne la communication digitale via la création de sites internet et la définition d’une stratégie sur le web pour offrir aux entreprises des objectifs de croissance sur le net.

Spécialiste de la stratégie

À la tête de cette toute jeune entreprise créée en février 2014, Frédéric Lamour, un Pontivyen de 26 ans qui voit déjà loin. « Dans les trois ans à venir, on va connaître encore beaucoup de croissance car on a de gros projets dans les tuyaux », affirme-t-il, précisant qu’inévitablement, son équipe sera amenée à s’étoffer. Pionnier au pays de Lorient dans le créneau de la stratégie digitale, la concurrence lui vient essentiellement de « ceux qui font des sites internet » mais qui ne sont pas, comme lui, spécialistes de la stratégie en développement sur le web. Les six-sept clients sur lesquels il s’était appuyé pour son démarrage sont aujourd’hui plus d’une cinquantaine répartis sur toute la France ainsi qu’au Canada, où il intervient pour le compte d’une agence de voyage dans laquelle il a travaillé à Montréal. Des entreprises qui vont de la start-up aux grandes PME, en passant par des porteurs de projets innovants qu’il accompagne et ce, dans des secteurs d’activité couvrant l’immobilier, le bâtiment, les grossistes en fleurs…

 

Source – Le Télegramme – édition du 2 novembre 2015

Nos locaux disponibles